Jour 5 et 6 : Calheta Beach, Rabaça et Porto Moniz

Une petite interruption du blog hier, car nous n’avions pas grand chose à raconter, nous nous sommes essentiellement reposés à la plage de Calheta. A 4km de la maison que nous avons loué, cette plage n’a rien de très sympa seulement que c’est la seule plage de sable blond du pays. 2 morceaux de plage qui donnent l’un en face de l’autre, entourés d’énormes blocs de béton… c’est laid !! Ceci dit, cela ne nous a pas empêché de faire bronzette pendant 2 bonnes heures. Le soir… j’étais rouge (Marlène) je me suis pris de gros coups de soleil sur le ventre sur les cuisses et en haut de la poitrine… même avec de la crème solaire que j’avais étalé partout, le soleil est violent ici. Nous nous sommes baignés un petit peu, histoire de se rafraîchir 🙂 Et soirée tranquille par la suite.

Aujourd’hui, c’était réveil à 8h pour se rendre à Rabaça faire une randonnée. On a trainé un peu au lit, du coup, on s’est levés à 8h30. Nous voilà prêts à partir, sandwichs faits, vestes dans le sac… Un bon 10 minutes pour sortir la caisse de la place de parking, il y a failli avoir un dégât… vivement qu’on se gare dans une rue normale. Bref, après cette petite peripetie, nous prenons la route et là de nouveau des difficultés, je ne saurai dire combien de % faisait la pente mais grimper sur des routes toutes abîmées super étroites, à devoir reculer pour laisser la bagnole qui descend et repartir c’était au-dessus de mes compétences. On a réussi tout de même à trouver le point de départ de la rando. Nous voilà en route pour 25 minutes de descente à pieds sur une ancienne route qui est fermée à tous sauf à une navette qui dépose et remonte les gens à la fin de leur rando. Navette payante bien entendu.

Nous nous sommes rendus dans des endroits très sympas, levadas, fontaines… bref, une petite rando sympa avec un pic nique au soleil. J’ai commencé à avoir bien mal à ma  cheville droite, le tendon chauffait bien. C’est ça quand on fait plus de sport et que les muscles doivent fonctionner à bloc, ben c’est dur !! Arrivés au point de la navette, nous avons donc décidé de la prendre pour pas que je me tape 45 minutes de montée jusqu’à la voiture. Surtout que marcher sur une route qui grimpe avec un paysage bof, ca valait pas la peine.

Célian prend les commandes de la Ford, il est 14h et nous partons pour Porto Moniz. A l’arache, il était tôt, du coup on est partis là-bas. Pas déçus du voyage. Superbe endroit, très animé car il y avait une course à pieds (trek de plus de 100 km). Nous avons été nous baignés dans la piscine naturelle, remplie à l’eau de mer et qui du coup donne direct sur l’océan. Très sympa. Pour 1,50 euros par personne, ca vaut le coup. J’ai pris un chocolat chaud et Célian une glace, au bar de la piscine et nous sommes rentrés tranquillement à la voiture.

Célian a conduit sur le retour et a subi l’initiation du « garer la voiture » en côte à manoeuvrer… pas mieux que moi, je suis rassurée !! Il a tout de même réussi. Nous sommes arrivés à 18h à la maison et grand soleil, une vraie fournaise sur la terrasse et dans la maison… pas encore vu une telle chaleur a cette heure là… du coup on a bu un verre à l’interieur et la on va préparer à manger : steak, patates, oignons, salade et tomates. Et en dessert abricots surement !

Bonne soirée et à demain !

Bom noite

 

1 réflexion sur « Jour 5 et 6 : Calheta Beach, Rabaça et Porto Moniz »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*