Caniçal – ER109

Dring Dring, c’est le reveil … pourtant on est en vacances… mais bon il est 9h il faut bien se lever, puis le petit déjeuner n’est disponible que jusqu’à 10h. Donc Hop il est 9h on se lève. Puis on éteint le réveil, enfin le téléphone portable, celui même qui n’est pas à l’heure locale, mais toujours à l’heure de Nantes…. Ah ca veut dire qu’en fait il est 8h.

Ok premier jour de vacances, levés 8h. Tout va bien.

Petit déjeuner à l’hotel, rien de très extraordinaire (pain, café, jus d’orange, beurre, confiture) mais ca cale bien pour le matin.

José, le patron de l’hotel nous voyant arriver nous pousse presque à nous dépêcher pour avoir le bus qui nous emmène à la pointe de l’île. Il a vraiment pas envie qu’on glande lui. Alors hop on mange, et on fait un petit tour en ville, avant de prendre le car vers Caniçal. 1h de bus, c’est encore le rodéo à chaque virage dans des côtes entre 10 et 15%.

Puis arrivés au départ de la randonnée. 3 heures de marche, pour un début ca devrait le faire.

Le temps est correct :-), dans les 24 degrés, un vent frais rafraichissant.

Le sentier longeant la mer ne nous a pas permis de nous perdre, durant ces quelques heures, nous étions en haut de falaises plongeantes dans des eaux bleues turquoises. La température montant dès que les nuages se cachaient, et le vent étant parfois absent, il a fait bien chaud, plus de 30 degrés sans doute par période. La fin de la marche a été très ardue, plus de 1/2 heures, à monter des marches, nos mollets s’en souviendront.

Sur le retour, nous avons quand même trouvé une toute petite crique, rien de très coquet, mais un accès à l’océan quand même. Un peu hésitant à nous baigner dans un premier temps, l’eau à 22 degrés transparente a fini par avoir raison de nos appréhensions. Nous voilà en pause décontraction dans la flotte.

Une fois nos chaussures ré-enfilées, il restait encore 1h de route sous le soleil, puis 1 heure de bus rodéo et nous voilà de retour à Funchal. Petit arrêt chez un vendeur ambulant de fraises et nous voilà de retour à l’apéro bières (Coral) / Fraises.

Une bonne douche plus tard nous avons soignés nos coups de soleils, et hop départ pour le resto du coin.

Bon à l’apéro que prendre ? Madère sec, demi sec, doux, demi doux ? Espetada ou streak façon madère en plat ? Le poisson ca sera pour demain.

En dessert ce fut glace maison et ananas grillé.

Puis nous voilà de retour à l’hotel en espérant que demain le réveil ne soit plus en plein décalage horaire.

3 réflexions sur « Caniçal – ER109 »

  1. Le proprio a raison …Il fait soleil … il sera temps de vous reposer quand vous reprendrez le boulot !
    En attendant marchez, courez, nagez … et mangez un peu !
    A Nantes il fait du vent, le ciel est couvert … des gouttes de temps en temps. C’est le début de l’été !
    Bises
    Bonne vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*